Voir plus de  
Suivez-nous
Procrastination contre feuillets Post-it®

Nous avons tous éprouvé le syndrome de la page blanche, que ce soit au travail, à l’école ou à la maison face à son journal.

Il peut s’avérer très difficile de faire preuve de créativité lorsque l’on est confronté à des échéanciers. En raison de la pression, les gens se sentent souvent dépassés et font alors traîner les choses.

Voici un outil puissant pour vous aider à vaincre les peurs associées à la procrastination et les attaquer de front.

L’équipe de la marque Post-it®

P.S. N’hésitez pas à utiliser le mot-clic officiel #idéesPostit lorsque vous nous mentionnez en ligne!


Rosanne Bane, auteure du livre Around the Writer’s Block: Using Brain Science to Solve Writer’s Resistance, offre de l’encadrement aux écrivains depuis plus de 20 ans. L’un des outils qu’elle utilise pour aider les écrivains à vaincre leur angoisse de la page blanche est une technique appelée la « représentation des tâches ».

« La représentation des tâches », comme l’explique Rosanne, tient tout simplement compte de toutes les étapes à suivre pour terminer un projet. Plutôt que de commencer avec un travail énorme comme d’écrire Le grand livre de l’Amérique, on encourage les écrivains à diviser la tâche en petites étapes qui peuvent être accomplies en 5 à 20 minutes chacune.

En notant une tâche par feuillet Post-it®, une représentation des tâches types pourrait comprendre ce qui suit :

  • Créer la structure de base de l’article.
  • Effectuer une recherche sur les sujets.
  • Discuter avec les personnes visées par la recherche.
  • Réviser.
  • Trouver des lecteurs disposés à offrir des commentaires.
  • Demander aux lecteurs de formuler des commentaires.
  • Examiner les commentaires des lecteurs.
  • Interroger les éditeurs.
  • Soumettre le manuscrit aux fins de publication.
  • Obtenir les règles du concours d’écriture.
  • Faire un exercice de remue-méninges pour trouver les éléments de l’intrigue.
  • Créer des profils pour les personnages.
  • Écrire une ébauche d’une partie du premier chapitre.

À mesure que vous dressez la liste des tâches, fixez chaque feuillet Post-it® sur un tableau d’affichage ou dans une chemise. L’ordre dans lequel vous les placez initialement importe peu, pourvu que vous puissiez y accéder facilement. Plus tard, si vous le souhaitez, vous pouvez réorganiser les feuillets Post-it® de manière à regrouper les tâches connexes.

À cette étape-ci, votre projet devrait commencer à sembler faisable.

Selon Rosanne, « les écrivains ont besoin d’options, de manière que lorsqu’ils attaquent leur projet d’écriture, ils savent par où commencer et ils peuvent choisir un élément sur lequel travailler plutôt que de fixer une page blanche ou un écran, complètement au dépourvu. Établir une représentation des tâches permet aux écrivains de commencer à travailler immédiatement, avant que leur angoisse ne les paralyse ».

Un autre avantage de la représentation des tâches est la facilité avec laquelle elle se prête au dépassement de soi. Comme l’explique Rosanne, « une fois que vous avez accompli une tâche de 5 minutes, vous goûtez à la victoire, ce qui peut souvent vous donner envie de répéter l’expérience. »

De plus, disposer de tous les éléments qui peuvent être accomplis devant vos yeux vous permet de choisir ce que vous avez envie de faire à cet instant même. Vous vous direz peut-être que vous n’êtes pas prêt pour une certaine tâche. Ni pour une autre. Oooh, oui, celle-ci me semble parfaite. C’est cette tâche que je veux accomplir aujourd’hui.

La représentation des tâches aborde également ce que Rosanne appelle la raison principale pour laquelle autant d’écrivains en herbe finissent par ne jamais écrire : le temps ou plutôt le manque de temps perçu. « Mais quand vous n’avez que de petites tâches à accomplir, vous pouvez toujours trouver 10 ou 15 minutes pour au moins en entreprendre une. De courtes séances fréquentes de travail ont tendance à réduire le risque de vous sentir comme si « ça fait des semaines ou des mois que je n’ai rien fait! ». Pire encore, « Je commencerai à écrire quand j’aurai plus de temps à y consacrer ».

Connaissant elle-même très bien l’angoisse de la page blanche, Rosanne recommande ses outils, car elle les utilise elle-même.

« J’utilise la représentation des tâches pour mes propres projets, notamment mon plus récent livre. Nous avons même créé une représentation des tâches pour planifier notre réception d’anniversaire de mariage. »

Que vous cherchiez à écrire vos mémoires ou une proposition de travail, les feuillets Post-it® constituent une excellente façon de s’attaquer à de gros projets, c’est-à-dire en commençant modestement.

Vous trouverez d’autres conseils et outils pour les écrivains offerts par Rosanne sur le site baneofyourresistance.com.